2. Romains, Gaulois et les peuples du Nord

La culture gréco-romaine était sans doute une culture du vin. Les Grecs racontaient même que leur dieu du vin, Dionysos, s’était enfui de la Mésopotamie parce que les peuples là-bas buvaient une bibine affreuse faite de grains. Par conséquent, les Romains et les Grecs utilisaient la bière surtout comme médicament. Le seul empereur romain, qui supportait la bière, était Valens.

Histoire 2 Romains ValensFlavius Julius Valens (328 – 378)

Mais en réalité, la culture du vin ou de la bière est plutôt une histoire de climat et de région. Sous les climats favorables à la viticulture on trouvait une culture du vin et dans les régions aux précipitations idéales à la culture de l’orge, la bière régnait. Donc, même dans l’Empire romain, dans les régions à l’extrémité de l’Empire, on buvait surtout de la bière.

À cette époque, c’était donc les peuples du Nord, qui appréciaient la bière. Parmi eux, on trouve des grands peuples, dont la bière a été la boisson principale. Les Celtes ont appris le brassage des Phéniciens et des Ibères (oui, l’Espagne aussi est un pays de bière). Beaucoup plus tôt, la bière avait déjà fait son chemin vers les Gaulois et jusqu’aux Germains. Ces hommes des régions du Nord étaient très “sauvages” et le romain Tacite raconte, que ces peuples pouvaient souffrir beaucoup, mais pas de soif. De plus, ils avaient l’habitude de boire dans des cornes de buffles et des crânes d’ennemis vaincus.

vikingsLes Vikings

L’importance de la bière (cervoise) pour les peuples du Nord, se décèle très bien dans le Kalevala, la grande légende finlandaise: 400 vers y sont dédiés à la bière et seulement 200 à la création du monde!